Traitements des effets d’explosion

SAS 1

Traitement des effets d’explosion par confinement

A partir de notre technologie et de notre savoir-faire dans le domaine de la gestion de l’énergie cinétique nous avons imaginé, un concept de structure de confinement permettant de contenir les effets dus aux souffles d’explosions.
Nos développements actuels suivent deux axes :

  • Structures de confinement spécifiques au stockage des matières explosives.
  • Structures de confinement destinées aux points de contrôle de sécurité. Il s’agit dans ce cas de sas d’isolement, pouvant être équipés de tout système de détection électronique, et garantissant la protection des zones périphériques en cas d’explosion.
    • SAS PIETONS (pour les contrôles aéroport, ou d’accès aux zones sécurisées et bâtiments officiels)
    • SAS VEHICULE (zone d’opération, zone urbaine ou accès souterrain)

Traitement des effets d’explosion par la sécurisation des zones à risques.

L’intégration de sites industriels dangereux (classement Seveso) dans l’environnement urbain, lié au développement des zones habitées est depuis des années un problème.
Les risques d’accident, quelques soient les mesures de sécurité sont réels et les effets de ceux-ci souvent dévastateurs. (Référence à l’explosion du site AZF à Toulouse en 2001, )
Interrogé par des élus locaux Renaud Rigomer a conçu des enceintes de protection spécifiques pour l’isolement de sites présentant un risque majeur d’explosion.
Placées en périmètre des zones à protéger, ces enceintes ont un double rôle : empêcher l’intrusion, et dévier le souffle destructeur (blast) lié à une explosion .