Protection Périmétrique : Rigomer Engineering va proposer sur le marché une nouvelle génération d’obstacles sans fondation

Forte de son savoir-faire  dans la dissipation de l’énergie cinétique et en application directe de ses brevets, RIGOMER ENGINEERING, continue à innover.

 

Après des résultats très satisfaisant obtenus fin 2013 sur des obstacles avec fondation ou fondation réduite (12cms), de premiers essais en simulation, réalisés sur un prototype non optimisé  ont permis de démontrer l’efficacité d’un nouvel obstacle ne nécessitant pas de fondation.

Les conditions de tests reproduites simulent un véhicule de 950Kg, lancé à une vitesse de 56 Km/h.

La modélisation du crash test a été réalisée par le bureau d’étude allemand CTSim du Docteur Arnauld MalaK, cabinet spécialisé dans ce domaine et bénéficiant d’une renommée internationale auprès du monde de l’automobile. 

L’obstacle, réalisé en acier, d’un poids d’environ 50Kg et conçu suivant le principe Rigomer de translation de masse  sur plan incliné, a permis un arrêt complet du véhicule en moins de 80 cms.

Celui-ci était simplement posé, sans attaches fixes le reliant avec  le sol.

Ce châssis / base, qualifié de « basse énergie »  par Rigomer Engineering est destinée plus particulièrement à des utilisations temporaires  (check point, protection périmétrique d’évènements, sécurité  routière…).

Une version répondant aux standards PAS 68 est en cours de finalisation.

Ces essais confirment  la pertinence ainsi que le très fort potentiel de l’approche développée par Rigomer Engineering pour traiter de de la dissipation de l’énergie cinétique.

Rigomer Engineering, qui vise une disponibilité de son obstacle sans fondation pour le début  de l’automne 2014, propose dès maintenant  d’étudier  l’intégration de sa technologie dans les produits de futurs partenaires industriels.